skip to Main Content

LES PRODUITS D’ÉCLAIRAGE SECRET JARDIN

Secret Jardin propose trois technologies d’éclairage.

COSMORROW : La gamme Cosmorrow est constituée d’ampoules LED 24V et d’alimentations secteur séparées. Cette technologie brevetée permet à l’ampoule Cosmorrow LED d’être compacte, indestructible, water-proof, durable et sans danger. Le Cosmorrow LED est décliné en quatre catégories :

  • Les Cosmorrow Kits Full Spectrum simulent le soleil d’été : Particulièrement propices à la floraison et fructification.
  • Les TNoled Kits Grow Spectrum, simulent le soleil de printemps : Propices à la croissance de vos plantes.
  • Les Cosmorrow IR et UV en éclairage supplémentaire, signalétique et curatif.
  • Les ampoules et alimentations vendues unitairement.

Cosmorrow Patent PendedCosmorrow 100K - Kit 100W

Secret Jardin TNO4065

 

Secret Jardin TLED2665TLED : Barre de LED pour les petits espaces, le TLED se branche directement sur le secteur. Il se décline en deux puissances, 26 et 42 watts, et deux couleurs, printemps et été. Il peut se clipper/fixer verticalement comme horizontalement sur toute structure tubulaire de 16 à 25 mm – 0.63“ à 1.00“. C’est un produit tout en un, compact et durable que vous garderez longtemps.

 

Secret Jardin DY80DAISY : Réflecteur vertical pour lampes HPS, MH, CFL et LED, Daisy fournit jusqu’à 40% de photons en plus que les réflecteurs classiques, avec, surtout, une bien meilleure répartition de la lumière. Il inclut un disjoncteur thermique qui le rend sûr et existe en quatre tailles afin de s’adapter à chaque espace.

LES COULEURS PROPOSÉES

 Pour la photosynthèse, nos éclairages se déclinent en deux couleurs principalement

Grow Spectrum

GROW SPECTRUM ou 6500°K : Correspond au soleil de printemps avec plus de bleu que de rouge. Il est particulièrement dédié à la croissance des feuilles.

 

Bloom SpectrumFULL SPECTRUM ou BLOOM : Correspond au soleil d’été, avec plus de rouge que de bleu. Il est particulièrement dédié à la floraison et fructification des plantes, mais conviendra également à la croissance grâce à sa partie bleue qui reste importante.

 

Sur certains éclairages, nous ajoutons des couleurs non visibles, qui n’agissent pas sur la photosynthèse, mais ont pourtant leurs utilités :

UV SPECTRUM

ULTRA-VIOLET PROCHE (UV) : Renforcent le système immunitaire, combattent la moisissure, et raccourcissent les entre-nœuds (plantes plus trapues).

 

IR SPECTRUM

INFRA-ROUGE PROCHE (IR) : Déclenchent la floraison et la fructification, réchauffent vos plantes, et allongent les entre-nœuds (plantes plus hautes).

 

LES NIVEAUX D’ÉCLAIRAGE

Afin d’évaluer la « puissance d’un éclairage dans un système de culture », nous mesurons le nombre de photons du domaine visible (Les photons qui contribuent à la photosynthèse), reçu pas m2 et par seconde, sur la surface de culture. Cela se traduit par un graphe de la dimension de la surface de culture, sur lequel on peut lire les niveaux de PPFD (Photosynthetic Photon Flux Density) mesurés tous les 15 cm. Afin de rester neutre, nous utilisons un fond transparent pour réaliser ces mesures.

Dans la nature, aux latitudes de 45°, le PPFD moyen dans la journée est de :

  • Hiver : 170 μmol/s/m2
  • Printemps : 400 μmol/s/m2
  • Été : 750 μmol/s/m2

Nous utilisons donc trois types de couleur afin de différencier les niveaux d’éclairage :

  • Niveau I : 0-300 μmol/s/m2 : Propagation, stade végétative, début de croissance
  • Niveau II : 300-600 μmol/s/m2 : Croissance
  • Niveau III : Plus de 600 μmol/s/m: Croissance intensive

LE RENDEMENT DE VOTRE ÉCLAIRAGE

Une fois que vous avez la bonne couleur et le bon niveau, il faut maintenant vérifier sa consommation. Pour cela, on mesure dans un laboratoire le nombre total de photons visibles que votre éclairage émettra chaque seconde (Le PPF pour Photosynthetic Photon Flux) et on le divisera par le nombre de watts que votre éclairage consommera, en watt. Cela donnera le PPE (Photosynthetic Photon Efficacy), en μmol/s/w ou μmol/joule.

Afin de vous y retrouver, voici quelques valeurs typiques de PPE :

  • Lampes fluorescentes : CFL, TCL, T8, T5 : Jusqu’à 1 μmol/j
  • Lampes à décharge : HPS, MH, CMH : Jusqu’à 2 μmol/j
  • Diodes électroluminescentes : LED : Jusqu’à 3 μmol/j

Par exemple, notre Cosmorrow COP40FS, au PPE de 2.85 μmol/j, consommera un tiers de moins qu’une lampe à décharge (HPS, MH, CMH…) et deux tiers de moins qu’une lampe Fluo Compact (CFL, TCL, T5, T8…) pour le même nombre de photons émis.

< Retour page d'Accueil

Back To Top
×Close search
Rechercher